Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 16:20
je vous met ce que je suis en train de faire en gravure sur bois.
J'ai commencé à imprimer, pour voir ce que ça donne.

DSC-0001blog.jpg


l'école quand je sors de l'atelier de gravure




Et ça je trouvais ça drôle.
Et en même temps, c'est pas si drôle. Environ cinquante étudiants étaient habillés de cette façon. Ils venaient visiter l'école, ils étaient plus jeunes que moi. On aurait dit qu'on les avait tous habillés pareil pour qu'ils ne se perdent pas.
Je crois que j'aurais détesté.

Repost 0
Published by Julien Billaudeau
commenter cet article
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 19:33
Je viens d'importer les photos d'aujourd'hui...
et  j'ai envie d'en poster quelques unes.


DSC-0031blog.jpg



Repost 0
Published by Julien Billaudeau
commenter cet article
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 18:37
Je me suis remis à dessiner...durant mon unique jour de congé dans la semaine, et après avoir fait toute ma lessive, mes courses et tout et tout...les joueurs de Mah Jong...(je sais pas vraiment comment ça s'écrit)
croquiChine10-14004blog.jpg
Ce policier, voyant que nous dessinions, est venu avec une chaise s'asseoir un mètre devant nous, et à attendu que nous faisions son portrait.
Il n'arretait pas de bouger...
Repost 0
Published by Julien Billaudeau
commenter cet article
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 17:57
parfois mieux vaut ne point trop parler
let the pictures talk to your booody
DSC-0046blog.jpg

































and now  see this maaarvellous typical chinese boat restaurant
Très mauvais gout,
Et dire que ça, ça vogue sur le lac de Hangzhou...
C'est peut être aussi mauvais que la musique  pop chinoise qu'on entend partout ici...
Hélène et les garçons est également très  présent à Carrefour et dans de nombreuses boutiques. actuellement... Imposssible de savoir pourquoi, mais en chine, on entend sans arrêt de la musique, et  en général de la soupe. Impossible de trouver un coin tranquille, il y a des hauts parleurs autour du lac, dans l'Academie des Beaux Arts, dans les restaurants, partout. Le pire : ces camions censés nettoyer la route avec de grands jets d'eau. Quelqu'un à eu l'idée de leur intégrer des haut parleurs, diffusant une mélodie affreuse, extrèmement fort et tout au long de la journée. De ma chambre, qui est à plus de cent mètres de la route, j'entends ce camion arriver de loin, toutes fenêtres fermées.


et une photo de zhaxi, mon tibétain préféré, le plus gentil du monde

bises

eh, j'essaie de faire des corrections couleurs de mes images pour le web...cependant, je n'ai que l'écran de mon ordinateur portable, et il est un peu faussé...
Si les couleurs sont trop claires ou trop foncées, merci de me le dire.
julien
Repost 0
Published by Julien Billaudeau
commenter cet article
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 16:46
Le paisible atelier dans lequel je passe mes journées































DSC-0025blog.jpg







































































et, mon non moins merveilleux professeur.


Repost 0
Published by Julien Billaudeau
commenter cet article
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 12:48
Les douches froides qui au début s'avéraient finalement agréables deviennent chaque jour un nouveau défit à relever.
C'est le début de l'automne à Hangzhou. Mon ordinateur semble refonctionner, après deux journées et une longue nuit passées au ralenti, où j ai essayé de le faire redémarrer.
Alors maintenant, je le laisse où il est, j en prends bien soin, et j espère qu'il me tiendra compagnie jusqu'en décembre au moins.

J'ai beaucoup à poster, beaucoup à écrire, car la semaine qui s'est écoulée a été des plus intenses.


Nous avons rencontré Daxiang, le professeur de mes amis Norvégiens, qui est chinois et à été professeur à l'Academie des Beaux Arts où je suis.
Il suffit de prononcer son nom ici, et l'on vous prête une des plus grandes attentions. Il semble connaître la Chine par coeur, et à des relations un peu partout.
Nous l'avons suivi tous les soirs. Nous partions à cinq heures, juste après les cours, pour ne revenir que vers une ou deux heures du matin. Grâce à lui avons pu côtoyer artistes, galeristes, réalisateurs et découvrir un milieu qui sans lui nous serais resté inconnu.
Nous étions également accompagné chaque soir de deux Norvégiens, venus avec Daxiang : une anthropologiste, et Christopher Nielsen, le réalisateur du fameux "Free Jimmy", qui a remporté le prix du festival d'Annecy cette année.


Premier soir chez un artiste chinois.
Environ vingt cinq plats différents ... des saveurs typiquement chinoises, du vin, et surtout de l'alcool de riz...
Le peintre semblait sorti d'un film de Kurosawa, il faisait très Japonais, nous à reçus en marcel gris, goûtait tous les plats qui arrivaient avant de les poser sur la table, et parlait fort, s'emballait parfois, rigolait souvent et se raclait la gorge avec un bruit effrayant quand il était content de ses tirades.
Evidemment les chinois présents parlaient un Anglais équivalent à notre chinois. Mais toutes les conversations passaient par Daxiang, qui faisait constamment l'intermédiaire.




























DSC-0138retblog.jpg


de retour chez nous...nous meublons nos chambres avec les statues entreposées dans le couloir...





Mercredi 10
De retour chez le peintre, nouvelle soirée, quelques nouvelles têtes, et de nouveau à peu près vingt cinq délicieux plats.
















DSC-0294blog.jpg





















Jeudi
projection de "Free Jimmy" au CICI.
Je ne sais pas si les chinois présents ont compris le film... Je crois que pas trop.






Repost 0
Published by Julien Billaudeau
commenter cet article
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 16:05




Les vacances  chinoises sont finies depuis quelques jours.
Enfin, j ai pu rentrer dans l'école, visiter les ateliers, et rencontrer quelques professeurs.
J apprécie beaucoup l'ambiance qui règne dans le secteur Print making. J ai choisi un atelier qui me plait beaucoup, et je passe désormais mes journées avec un unique professeur, extrèmement gentil et patient. J'apprécie enormément son travail que j avais vu auparavant dans un catalogue et lors d'une exposition d'images imprimées à Shanghai.
J 'étudie avec lui la gravure sur bois, et à la différence de ce que je connaissais de cette technique, on peut imprimer manuellement avec de l'aquarelle.


Les résultats sont incroyables, et certaines images qui semblent réellement être des aquarelles, sont en fait imprimées selon cette technique.
bon, un exemple d'une image d'un style très classique de cette technique :

DSC-0009.jpg

Sur ces images, absolument TOUT est imprimé, aucun pinceau n a jamais touché ces feuilles. Tous les coups de pinceau que l on croit voir, sont aussi des bois gravés. Même chose en ce qui concerne les écritures, elles ont été gravées, et ce avec une finesse inimaginable.... Une fois que le bois est gravé, ont applique l aquarelle, avec plus ou moins d'eau,et on presse contre la feuille.

ici des bois gravés

mon premier essai à moi ...
gravé nettement moins finement...
et avec beaucoup moins de maitrise...
croqui-juju006.jpg

bon, et puis une mauvaise nouvelle pour finir, après m'être fait voler mon appareil photo, maintenant c est mon ordinateur qui ne veux plus s allumer...
je vais essayer de continuer de poster des choses sur mon blog autant que possible, mais pour l instant c est pas facile.

 
Repost 0
Published by Julien Billaudeau
commenter cet article
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 15:58
DSC-0015retblog.jpgDSC-0109ret2recadrblog-copie-1.jpg




Hier soir
Nous voulions faire des croquis,
la nuit allait tomber, nous avons commencé à dessiner près de cette place si touristique...
Evidemment, très vite une vingtaine de personnes nous entourait, curieux de voir deux occidentaux dessiner.
Il a vite fait nuit, et nous avons marché, regrettant que cette ville soit trop sur-faite, que tout soit tant aménagé et que Hangzhou soit le Nice ou le Cannes Français. Je regrettais Shanghai, où j avais l'impression d avoir vraiment pu voir la Chine qui m intéresse. Et évidemment, à force de marcher, nous sommes arrivés là où nous voulions.
En descendant de cette colline, il y avait de plus petites rues, les gens dehors, des boutiques où l’on ne vend je ne sais quoi, et des échopes plutôt pas vraiment très propres où se côtoyaient bestioles en tout genre, cuisiniers, marmites, marmots urinant sur le trottoir, et l’odeur d’excellents raviolis.



DSC-0186retblog.jpg

Repost 0
Published by Julien Billaudeau
commenter cet article
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 13:53




C'est frustrant de montrer des photos que l on ne peut pas agrandir...
le seul moyen que j  ai trouvé pour que vous puissiez voir en plus grand les images que j envoie, c est que vous alliez regarder dans la colonne de droite... où il y a un petit dossier " Album Photos"
Je classerai les photos  et les dessins ici, et vous pourrez les agrandir un petit peu plus
Et je continue toujours d ecrire et de poster des images  regulierement ...





Repost 0
Published by julien Billaudeau
commenter cet article
6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 08:26
Je suis sorti avec Alf ce matin pour faire des courses, et en chemin  essayer mon nouvel appareil photo. Nous sommes passés devant un marché proche de l'école, et avons commencé à prendre quelques photos.  C est difficile d être bon photographe quand on est occidentaux en Chine, car les chinois sont parfois plus curieux que nous ne le sommes, et il est difficile de passer inaperçu. Donc de faire quelques photos où loes gens seront naturels.
Bref, à un certain moment, je croise un chinois, d une trentaine d année avec un très bon appareil photo. Il commence lui aussi à prendre des clichés du marché. Je me déplace , et vais un peu plus loin, et m aperçois que lui aussi se déplace et me suis pour photographier  exactement les mêmes choses que moi. Je cherchais à ne pas trop me faire remarquer, c etait difficile, mais là nous etions deux à prendre les mêmes choses, les mêmes personnes au même moment, ça devenait vraiment génant. Je continue à me déplacer, et le photographe me suis encore, photographiant toujours les mêmes sujets que moi. J essaie de communiquer avec lui,  mais il ne me retourne que quelques sourires, il me déconcentre beaucoup, et je n arrive plus vraiment à  penser à mes photos. Je me baisse, il se baisse, je mpe retourne pour photographier quelque chose, il fait de même... Son manège dure  bien cinq à dix minutes, je rejoins alors Alf pour  que nous sortions du marché et continuons nos courses.  Le photographe nous suis encore, sort du marché lui aussi , et se tiens à nos côtés quand nous marchons dans la rue.  Il nous montre des sujets que nous pourrions photographier. C etait vraiment etrange, et nous ne voulions pas trop lui parler. Finalement nous avons l impression  qu il nous quitte, et entrons dans Carrefour. Il n'est plus derrière nous. Nous sommes asssez soulagés, l experience etait assez embarrasante.
Nous faisons nos courses, et je recroise alors cet etrange photographe dans le rayon des vetements, il me regarde, l air de rien, me montre un tee shirt qu il veut acheter, continuant de faire ami-ami, comme si nous nous connaissions. Je m éloigne,  il nous suis encore un peu, puis il disparait.

bizarre
maintenant des photos de ce matin :DSC-0048ret-blog.jpgDSC-0053-blog.jpgDSC-0089blog.jpg
Repost 0
Published by autofriseur
commenter cet article

Présentation

  • : wo shi Zhongguo-ren (je suis chinois... pendant trois mois)
  • wo shi Zhongguo-ren (je suis chinois... pendant trois mois)
  • : séjour de trois mois en chine julien Billaudeau
  • Contact

Recherche