Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 09:31
L'école en Chine est bien différente de l'école en France.
Voici donc quelques photos qui concernant l'école où j'ai atterri, celle des Beaux Arts de Hangzhou.
L'école est toute neuve : elle à cinq ans, mais elle en parait beaucoup plus. Le nombre d'élèves a, en quelques années été multiplié par dix et cette école toute récente c'est bientôt avérée trop petite, désormais un nouveau campus encore plus récent et énorme accueille toutes les sections design. Moi j'étais dans l'ancienne école.

J'ai dormi dans ce bâtiment, le numero 7, assez austère.
Juste en face, un grand terrain de sport, qui m'a beaucoup inspiré.
undefined
undefined
undefined
undefined
Quels beaux athlètes mes amis ...



Dans l'école, il y a des gens qui dorment. Je ne parle pas des étudiants, ni des gardes, qui ont des chambres dans des bâtiments faits pour eux. Je ne parle pas non plus de cette habitude qu'on les chinois de s'endormir pour faire une petite sieste n'importe où, et à n'importe quel moment de la journée. Ceux dont je parle, c'est le petit personnel, les employés qui balayent, qui lavent, nettoient l'école, certains d'entre eux dorment dans des pièces minuscules, aux angles de couloirs, avec comme seule séparation non pas une porte mais un rideau. Derrière, on aperçoit un, lit, une faible lampe, et un autocuiseur pour cuisiner le riz. C'est tout, c'est chez eux, il n'y a pas de réelle différence entre leur lieu de vie et leur lieu de travail.
Je ne voulais pas prendre ces lieux en photo, c'est assez délicat, et ça me rendait mal à l'aise.
Il se passe ausssi des choses sous certains escaliers. J'ai aperçu plusieurs fois ces personnes s'y rendre, l'endroit est un peu masqué par des cartons. Je n'ai pas regardé de plus près, c'est peut être un endroit où vivre, ou bien simplement un lieu qui a été amménagé par eux mêmes pour se reposer. On voit en tout cas la faible considération que l'école a pour ce petit personnel.
Il y a des moments de vie du coup à l'intèrieur de l'école. Par l'absence de réel espace privé pour ces personnes, on les voit avoir des scènes de vie quotidienne juste en allant en cours. Malgré une certaine gêne, il y a quelque chose de touchant.
Lui, se coupait les ongles, au soleil.
undefined
undefined
undefined
En Chine, que ce soit à l'école ou ailleurs, les balayeurs, les gardes il y en a partout. Ce petit personnel, il y en a énormément : des gardes de tout et de n'importe quoi. Ce ne sont pas des policiers, ils sont payés à surveiller des banques, des bâtiments, des habitations, des parkings, des places publiques...on en voit beaucoup plus qu'en france. Bref, ce personnel, en uniforme paraît être très nombreux à faire ce genre de petits boulots extrèmement mal payé, et nombreux sont ceux qui dorment dans la rue, avec leurs uniformes de "travail". Ils s'installent entre eux, après leur journée, sur des cartons à même le trottoir.
Il y a une différence entre les classes sociales qui est vraiment plus impressionante qu'en Europe. Ce petit personnel va dormir dans la rue, juste à côté de ces hotels de luxe, où sont garées Mercedes, Posches, Maserratti...
Parce que oui, Hangzhou c'est une ville riche, très très riche... Parce que non, en Chine tout n'est pas si peu cher, loin de là. Par exemple, les vêtements de marques sont aussi cher qu'en france, certaines marques encore plus même... Et tout ce qui est materiel informatique fabriqué hors de Chine (il y en a beaucoup plus que l'on ne croit) est en moyenne aussi cher qu'en Europe, voir bien plus cher pour certaines marques.
undefinedundefinedundefined
Ce qui est drôle, c'est que les gardes portent tous des baskettes, tous ont les leurs, car elles ne font pa partie de l'uniforme. Les gardes sont pour la plupart des adolescents, qui flottent dans leur uniformes mal taillés.


undefined
Alors revenons, à l'école. C'est vrai que de loin elle est bien jolie et elle fait assez moderne. Il y a une grande pelouse avec des arbres, aussi un musée qui reçoit de belles expositions juste à côté. A l'intèrieur de l'école, c'est quand même pas toujours ça... On on sent souvent que tout à été fait à la va vite. Plusieurs élèves nous ont dit que l'école n'était qu'une belle façade à montrer aux touristes. Et en effet, l'école est dans tout bon guide touristique qui se respecte et de nombreux cars remplis se garent devant l'entrée principale, pour déverser leur flot quotidien de visiteurs.
Une fois qu'on rentre, dans les sous sols, pour aller dans l'atelier de gravure :
undefinedundefinedLes deux photos precedentes ont été prises quelques semaines après mon arrivée, il a beaucoup plu, et l'école s'est retrouvée inondée. Sur la photo juste au dessus (prise par Zinnia), l'eau coulait directement des lampes au plafond... Des poubelles pleines stationnaient sous les fuites, il y avait 3 à 4 centimètres d'eau sur le sol, et une poignée d' ouvriers tentait de faire baisser le niveau de l'eau en la pellettant dans des brouettes qu'ils venaient ensuite déverser dans le même couloir inondé, quelques mètres plus loin...
undefinedundefinedundefinedundefinedundefined
Touristes visitant l'école. Ci dessus, un groupe d'américains débarqua un matin dans mon atelier. Mon professeur avait été prevenu qu'un groupe de professeurs des beaux arts américains allait arriver, il devait donc leur faire une démonstration de la technique d'impression que j'étudiais. En réalité, il s'agissait simplement d'un groupe de touristes lambda, aucun n'était spécialement interessé par l'art, ils ont regardé la démonstration par politesse, plusieurs s'en foutaient complètement. Evidemment mon pofesseur à bien vu qu'ils n'étaient pas professeurs. Il avait rangé tout l'atelier pour eux, il a fini par écourter sa démonstration, me demandant à la fin, en anglais "Ces gens là , ils ne sont pas professeurs non ?"
undefined
Les nombreuses caméras.
undefined
undefinedSculpture ultra moderniste, en face de la chambre de carla, disposée là sans aucun bruit... grosse surprise au réveil.
Puis, le sol des douches, la bonne baquette de riz à la cantine, les milliers de vélo, les tables de ping pong dans les couloirs.
undefinedundefinedundefinedundefined

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien Billaudeau
commenter cet article

commentaires

Constance Dreyfus 20/12/2012 10:54


Salut Julien,


J'ai trouvé ton blog par hasard en cherchant des infos sur les beaux arts de hangzhou. Tes articles et photos me donnent déjà quelques renseignements, mais j'aimerais en savoir plus encore,
surtout sur l'école en elle-même. Je suis sensée dans les jours qui viennent rendre ma demande pour partir en échange l'année prochaine... Tu dois avoir automatiquement mon mail si je poste ce
commentaire, peux tu me répondre dans les jours qui viennent si ça ne t'embête pas ? Merci !!


Constance

Présentation

  • : wo shi Zhongguo-ren (je suis chinois... pendant trois mois)
  • wo shi Zhongguo-ren (je suis chinois... pendant trois mois)
  • : séjour de trois mois en chine julien Billaudeau
  • Contact

Recherche