Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 08:26
Je suis sorti avec Alf ce matin pour faire des courses, et en chemin  essayer mon nouvel appareil photo. Nous sommes passés devant un marché proche de l'école, et avons commencé à prendre quelques photos.  C est difficile d être bon photographe quand on est occidentaux en Chine, car les chinois sont parfois plus curieux que nous ne le sommes, et il est difficile de passer inaperçu. Donc de faire quelques photos où loes gens seront naturels.
Bref, à un certain moment, je croise un chinois, d une trentaine d année avec un très bon appareil photo. Il commence lui aussi à prendre des clichés du marché. Je me déplace , et vais un peu plus loin, et m aperçois que lui aussi se déplace et me suis pour photographier  exactement les mêmes choses que moi. Je cherchais à ne pas trop me faire remarquer, c etait difficile, mais là nous etions deux à prendre les mêmes choses, les mêmes personnes au même moment, ça devenait vraiment génant. Je continue à me déplacer, et le photographe me suis encore, photographiant toujours les mêmes sujets que moi. J essaie de communiquer avec lui,  mais il ne me retourne que quelques sourires, il me déconcentre beaucoup, et je n arrive plus vraiment à  penser à mes photos. Je me baisse, il se baisse, je mpe retourne pour photographier quelque chose, il fait de même... Son manège dure  bien cinq à dix minutes, je rejoins alors Alf pour  que nous sortions du marché et continuons nos courses.  Le photographe nous suis encore, sort du marché lui aussi , et se tiens à nos côtés quand nous marchons dans la rue.  Il nous montre des sujets que nous pourrions photographier. C etait vraiment etrange, et nous ne voulions pas trop lui parler. Finalement nous avons l impression  qu il nous quitte, et entrons dans Carrefour. Il n'est plus derrière nous. Nous sommes asssez soulagés, l experience etait assez embarrasante.
Nous faisons nos courses, et je recroise alors cet etrange photographe dans le rayon des vetements, il me regarde, l air de rien, me montre un tee shirt qu il veut acheter, continuant de faire ami-ami, comme si nous nous connaissions. Je m éloigne,  il nous suis encore un peu, puis il disparait.

bizarre
maintenant des photos de ce matin :DSC-0048ret-blog.jpgDSC-0053-blog.jpgDSC-0089blog.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by autofriseur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : wo shi Zhongguo-ren (je suis chinois... pendant trois mois)
  • wo shi Zhongguo-ren (je suis chinois... pendant trois mois)
  • : séjour de trois mois en chine julien Billaudeau
  • Contact

Recherche