Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 05:22


Au final, des montagnes je dois dire que ce que j'ai préféré, c'était ce petit
village
en contre bas. Les montagnes elles mêmes sont ce grand parc d'attraction,
bondé, où se construisent hôtels et boutiques.

Une grande partie de la magie du lieu à disparu, surement du à l'attrait
touristique excessif. Une fois que l'on arrive au sommet, on pense y trouver
de la verdure, la nature, des chemins et des petits coins tranquilles.
On est très loin de tout ça : premières boutiques et restaurants. Puis à quelques
minutes de marche les hôtels de luxe. Aucun sentier, mais des marches, partout,
qui balisent la montagne et vous empêchent de vous faire votre propre itinéraire.
Elles permettent à tout le monde de venir visiter ce lieu. Vous ne trouverez
aucun randonneur, mais des chinois en costard, qui semblent sortir tout droit
de leur travail. Des femmes en talons haut ce promènent, elles pourront avoir
accès à toute la montagne sans avoir à changer de chaussures. Plusieurs fois,
nous, on a essayé de sortir de ces routes de pierres, de ces marches,
de ces belvédères, de ces faux temples construits à la va vite, en béton.
Impossible de s'en éloigner. Impossible d'en sortir. Vous êtes obligés de rester
sur ces routes tracées et aménagées pour le chinois lambda,
le touriste de base qui sans effort se ballade à 1800 mètres d'altitude.
Il y a ces barrières qui cloisonnent les points de vue en haut des montagnes.
Elles sont faites en béton, censées ressembler à des branches d'arbres,
mais extrêmement grossières.

Au détour d'un sentier vous apercevrez aussi ce monstre de béton, ce barrage
horrible, moche qui crée ce lac artificiel. Au beau milieu de ce coin de paradis,
un jour, quelqu'un a décidé d'y créer installer un lac et un barrage.
Vu sa taille plutôt modeste, et son emplacement, on aurait pu le construire partout
ailleurs. Encore une fois incompréhension devant ce genre de chose.
Et grande déception de voir un si bel endroit autant dénaturé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien Billaudeau
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : wo shi Zhongguo-ren (je suis chinois... pendant trois mois)
  • wo shi Zhongguo-ren (je suis chinois... pendant trois mois)
  • : séjour de trois mois en chine julien Billaudeau
  • Contact

Recherche